Faire face
2022
toile polyester
100x 168 cm

Faire face questionne un sentiment de honte collectif qui bascule du côté de la « honte colère » décrite par Frédéric Gros dans La honte est un sentiment révolutionnaire, une émotion vive qui au-delà de la tristesse provoque l’indignation. Le regard se situe au centre du sentiment de honte, les visages disparaissent dans les tourments. « La honte est muette parce qu’elle est souffrance : déchirure entre la grandeur de l’outrage et le sentiment de son impuissance. » 1 La pièce joue du contraste entre la douceur d’un geste pudique, presque enfantin, affiché sur un drapeau comme un signe de ralliement fort vers lequel nous levons les yeux. Le premier mouvement de repli laissera place au cri.




1 Frédéric Gros, La honte est un sentiment révolutionnaire, Albin Michel, 2021, p.200



 


Toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L 111-1 et L112-1 du code de Propriété Intellectuelle. Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits.

Art. L. 122-4. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque