Strate, 2019, collier, fil de coton polyester, soie, colle, élastique.


Extrait d’un entretien avec Mathilde Lequenne : 

M: Et le bijou ?

J: Je me pose beaucoup de questions sur l'ornement corporel aujourd'hui. Avec Schmuckerrinerungen, je collectionne des souvenirs liés au bijou, en relation avec le langage du bijou dans nos sociétés occidentales. Je débute par un travail autobiographique pour arriver vers une généralisation des symboles et des formes, que je trouve intéressante, finalement beaucoup de personnes se retrouverons dans cette histoire d'une femme européenne, suivant les rituels liés à l'ornement corporel et au bijou, aux jeux d'enfants...

M: Tu passes par l'image ou par le texte ?

J: Il y a des choses que j'écris. Mais il y a surtout un langage formel qui s'est dégagé, une sorte d'alphabet de signes. De signes dessinés, le contour d'objet. Je trouve que tout ça, c'est important, pouvoir jouer de ses identités, de sa représentation, se trouver une place comme dans la société, et je trouve que le bijou et le vêtement sont des outils qui sont à notre disposition et qui permettent une liberté d'être, de s'adapter, de se différencier, chercher, comprendre les autres et c'est la première lecture que nous avons d'une personne, avec tout les préjugés qui vont avec. En ce moment, je produis des bijoux au formes émergentes, par morphogenèse, j'utilise une bobineuse, ou je les enroule à la main, j'augmente la forme progressivement puis je les incise, c'est une manière de découvrir les différentes strates et de retourner à la genèse de cet objet d'essayer de comprendre sa construction. Voir le cœur de l'objet.
C'est satisfaisant en plus de comprendre l'origine des choses, comprendre l'essence même des objets qui nous entoure.

M: Je pense que nous n'avons pas le même respect pour le monde lorsque nous savons comment les choses sont faites.
Quand tu as fabriqué toi même la machine à corder, cela crée t-il un système de pensée particulier?

J: Oui c'est assez satisfaisant, et surtout être à l'origine de la machine qui va produire une pièce, pour moi c'est vraiment aller à la genèse de l'objet, pour les fuseaux de la pièce Inertie, ils sont également fabriqués sur la machine que j'ai construite, très simplement, juste un moteur de ventilateur mis en place sur un support, une pointe de serrage forgée. Une bonne compréhension de la facture des choses et la tactilité dans le travail sont importantes pour moi, j 'applique des méthodes souvent très analogiques.





 

Toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L 111-1 et L112-1 du code de Propriété Intellectuelle. Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits.

Art. L. 122-4. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque